Vous avez dit véhicule intermédiaire, comme c'est bizarre

Et oui, vous l'avez deviné l'eXtrème défi vise cette "catégorie" de véhicules, qui ne sont plus des vélos, mais pas encore des voitures. 

Nous aimons les appeler des Objets Roulants Non Identifiés (ORNIs); les experts les appellent des véhicules intermédiaires. On a du mal à les décrire, mais on sait tout de suite quand on en croise un sur la route / dans la rue car il suscite la curiosité, surprend, énerve parfois ("mais que fait il là à se "traîner" sur mon chemin avec son truc !").

Il éxiste, en fait, déjà des centaines de véhicules de toutes sortes, beaucoup plus légers, moins "rapides" (mais avec quand même des sensations d'accélération et de vitesse)  et donc moins consommateurs de ressources et moins émetteurs de gaz à effet de serre que les voitures.

Reconnaissez vous ces objets roulants ? 

Des milliers d’ingénieurs et bricoleurs passionés s’y intéressent et inventent actuellement ces Objets Roulants Non Identifiés. . 

Ces "curiosités", malheureusement encore trop peu répandues, ont déjà été catographiées, analysées, catloguées par les experts. En voici une typologie.

Les vélos à assistance électrique (VAE) 

sont des bi- ou tri-cycles (en position debout, assise, voire couchée)  qui bénéficient d’une assistance limitée à 25 km/h et à 250 Watts de puissance moteur (le cycliste quant à lui continue à fournir entre 100 et 200 Watts, a moins de s'appeler Alaphilippe auquel cas cela peut dépasser 300 Watts en MOYENNE ! 

Il convient de ranger aussi dans cette sous catégorie les vélos cargos bi- ou tri-cycles de toutes formes et marques.

En particulier les vélos cargos longtail méritent l'étiquette d'ORNi car ils permettent d'emporter un passager (1 adulte ou 2 voire 3 enfants) et/ ou des charges conséquentes (jusque 200kg) et donc grignoter la place de la voiture au quotidien. Il reste que ce sont des vélos, ouverts à l'environnement, en particulier la pluie et peu encluns à rouler sur une départementale ou le traffic se fait plutot à 80km.h !

Illustration de la modularité du modele Longtail de la marque française Moustache

Les "speed bikes" 

Sont peu - voire pas - distinguables à première vue des VAE..Ce sont des bi- ou tri-cycles à assistance électrique puissante (500 Watts, double du VAE)  pouvant rouler jusqu’à 45 km/h , c'est la version 2020 des cyclomoteurs des années 50 à 70. D'ailleurs certains n'hesitent pas à aller chercher les codes de la moto dans leurs concepts 

Par rapport au "VAE" ils sont plus reglementés (homologations en  L1 et L2). il faut un permis AM pour les conduire, un casque, une immatriculation et une assurence spécifique. Interdits sur piste cyclable (pour le moment), ils sont par contre plus à l'aise sur une route de campagne et permettent d'avaler les kilometres avec très peu d'efforts.

Les vélomobiles 

sont des bi- tri- ou quadri-cyles avec ou sans assistance électrique (type VAE voire speedbike)  carénés; certains permettent des vitesses de 60 voire 80km/h avec les seuls muscles des jambes. Ils sont plutôt à usage sportif et orientés vers la performance, donc rarement biplaces (mais on en trouve !). inadaptés au trafic urbain, ils permettent de faire une centaine de kilometres quotidiens sans une goutte de pétrole.

Les microvoitures 

sont des tri- ou quadri-cycles mono ou biplaces, à assistance voire motorisation électrique. Ils se distinguent de VAE et speedelecs par l'ajout d'une superstruture plus ou moins ouverte séparant les passagers et pilotes des aléas climatiques. Certains ont imaginé de garder un voire 2 pédaliers pour recharger les batteries de ces engins en roulant et être encore plus frugaux en énergie ce qui les distingue de la catégorie suivante...

Les voiturettes 

ou « voitures sans permis », ou "quadricyles legers" sont homologués catégorie L6. On retire le pédalier s'il vous plaît !

Ils transportent deux personnes, ont un habitacle fermé, une puissance maximum de 4kW, une vitesse limitée à 45 km/h et un poids à vide inférieur à 350 kg. La plus célebre est sans doute la twizy 45 ou maintenant l'AMI de Ctroen mais elles sont de loin les premières comme le montre cette Ligier Microcar des années 80...

Les deux-roues motorisés

la categorie reine, en pleine ébullition aussi ! bi- ou  tri-cycles motorisés, (scooters; sidecars  et petites motos) avec carénage, bénéficiant ou pas d’un toit ou d’un habitacle fermé ; ils comportent en général deux places et nécessitent le permis moto, ils sont homogués an categorie L3 à L5)

Le proto C1 de Lit motors

Les mini-voitures 

A ne pas confondre avec les micro-voitures, vous suivez ?

On s'éloigne encore plus de la propulsion musculairement assistée pour atteindre des vitesses stratosphériques (80km/h typiquement) avec ces véhicules, les plus lourds des "ORNIs". Leurs prestations se rapprochent de celles de titine : un tableau de bord, du chauffage, des essuie glace, l'assistance au freinage, etc.... Ils ont une puissance limitée à 15 kW, un poids à vide inférieur à 400 kg, sont biplaces et nécessitent un permis B1 (homologation de "quadricyle lourd catégorie L7). Le très modulaire Xbus  Allemand entre dans cette catégorie :

 

Et moi, et moi et moi ? 

Malgré cette tentative de discernement, il n'en reste pas moins des inclassables ! que dire des monoroues ou du tres particulier twike Suisse ? 

 

Et malgré cela, ces explorations sont tout à fait pertinentes et intéressantes, mais ne suffisent pas en l'état. Ces vehicules ont un autre point commun, moins visible mais non moins sensible : leur prix élevé ; ils coutent le prix d'une petite voiture (d'occasion au mieux). Certes ils sont plus économes a l'usage mais aussi bien plus limités face à notre titine couteau suisse préférée.

C'est pour cette raison que l'extreme défi existe, il faut repenser tout le système et re-partir à nouveau de nos usages, 

Alors non, on ne vas pas réinventer la roue mais peut être faire un "HARD RESET" du système pour bifurquer, prendre les chemins moins connus avec une vision claire: créer des systèmes locaux interopérables résilients.

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK

Contenu sous licence creative commons CC BY-SA